Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 19:55
La mort de soldats français en Afghanistan suscite un choc émotionnel légitime. Elle doit aussi pousser à la réflexion nécessaire sur la politique étrangère de la France.
Nicolas Sarkozy avait avancé la nécessité de retirer les troupes françaises d'Afghanistan durant la campagne des élections présidentielles. Loin de concrétiser ce choix il s'est au contraire engagé à renforcer la présence militaire française au côté des Etats-Unis et dans le cadre de l'OTAN. Il a décidé dans le même mouvement de réintégrer militairement complètement cette organisation.
Cette politique de guerre et d'alignement ne règle rien et n'a fait qu'aggraver la situation.L'Afghanistan a besoin de sécurité, de développement, de démocratie : l'inverse de ce que les Talibans et les forces extrémistes imposent à ce pays, aux femmes et à tout le peuple : des pratiques obscurantistes, violentes et totalement anti-démocratiques. En contribuant à la politique de force de l'OTAN, les autorités françaises ne font que participer à l'exacerbation des tensions dans un contexte dont les Talibans se nourrissent.
La France doit retirer ses troupes d'Afghanistan, renoncer à l'intégration complète dans l'organisation militaire de l'OTAN et provoquer, au sein des Nations Unies, avec ses partenaires européens, une mise à plat urgente des opérations de maintien de la paix, en particulier concernant l'Afghanistan, pour en redéfinir les principes, les moyens et les finalités qui doivent correspondre, avec de vrais projets de reconstruction, aux besoins réels des populations, en favorisant la paix, le développement dans toutes ses dimensions, la démocratie et le respect des droits humains.
Sarkozy, un danger pour la paix
: c'est ce que j'écrivais début avril (vous pouvez retrouver mon article en
cliquant ici). C'est plus que jamais vrai.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article

commentaires

Tourtaux Jacques 22/08/2008 12:25

Excuse-moi pour les chapitres espacés bien involontairement parce que je ne prépare pas de brouillon et comme tu le sais (si tu as eu le temps de lire mon livre), je suis très sensibilisé par tout ce qui touche à la guerre, notamment coloniale, mais, je ferai tout de mettre une remarque : je n'ai pas souvenance d'un tel battage médiatique, à l'exception de l'embuscade de Palestro qui fit 18 tués, deux disparus, un survivant, tous des rappelés, lorsqu'en Algérie, des gus étaient pris dans une embuscade comme celle de Palestro. La "grande muette" évitait de parler des embuscades où tombaient 30, 40 et plus de jeunes gens de 20 ans et pourtant, ces drames étaient hélas fréquents, sans compter des copains qui chaque jour tombaient isolément. Concernant les "bavures", les erreurs sur le terrain : pour obtenir une citation, un commandant pilote de la BAO 211 de Telergma, s'est vanté d'avoir lâché ses roquettes sur les soldats du 7ème RTA, alors, ce ne sont pas des menteurs comme Sarkozy et sa clique qui vont pouvoir ramener leur gueule lorsque l'on voit de tels "faits d'armes". Cela ne retire rien à la gravité de ce qui vient de se passer en Afghanistan mais, je veux juste attirer l'attention des lecteurs pour démontrer que si l'armée française reste là-bas, ce sont à des dizaines de Palestro que des familles endeuillées vont avoir à faire face.Jacques Tourtaux    

Tourtaux Jacques 22/08/2008 09:31

Tu as raison lorsque tu dis que Sarkozy est un danger pour la paix. Je le répète constamment sur mon blog et la situation internationale confirme que cet individu malfaisant est dangereux pour la paix, sous toutes ces formes.Il n'y a pas d'autre solution que celle de retirer immédiatement nos troupes d'Afghanistan. En faisant allégeance à son copain, le criminel de guerre Georges Bush, Sarkozy va faire tuer d'autres soldats français et pas seulement dans cette contrée "chaude" du globe. Je pense notamment à l'attaque suicidaire et démentielle que les USA et Israël préparent contre l'Iran. Pourquoi la présence d'un sous-marin nucléaire français au sein de la gigantesque armada américaine à quelques encablures de l'Iran ?Concernant l'Afghanistan, je suis consterné devant l'amateurisme, comme dirait Sarkozy, des "stratèges" militaires français. Le secret défense a, de tous temps, toujours été invoqué mais, il n'y a pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour s'apercevoir que certains chefs de guerre français et ceux qui gouvernent si mal notre pays sont des incapables et des menteurs.A qui fera-t-on croire qu'une embuscade dure des heures et pourquoi les soldats blessés survivants auraient-ils sous couvert de l'anonymat relaté des faits mensongers ? Gare à eux lorsque les autorités auront, s'ils elles ne l'ont pas déjà fait, trouvé les "coupables" d'avoir osé raconter comment ils ont été secourus, voire victimes de tirs "amis". Une embuscade, c'est fait pour surprendre l'ennemi, pour tuer vite. Nos anciens de la Résistance ne me démentiront pas. Ils attaquaient les boches par surprise et, avant que les renforts ennemis n'arrivent prenaient les armes et munitions des tués dans l'embuscade.Ces jeunes gens qui sont traumatisés par ce qu'ils viennent de vivre n'ont fait qu'alerter l'opinion publique des dangers que Sarkozy fait courir aux soldats français en Afghanistan. L'hiver est rude en Afghanistan. Sarkozy ne s'embarrasse pas de tous ces détails puisqu'il n'a jamais goûté aux "joies" de la guerre par temps froids, de neige, avec en face des guerriers rompus à tous les combats et connaissant parfaitement la topographie du terrain.Au lendemain de ces deux tragiques journées de bataille, 55% des français demandent le retour de nos troupes en France. Sarkozy n'entend pas ce cri sourd du pays. Sa mégalomanie galopante le pousse toujours plus loin dans sa course effrennée vers les abymes. Seul un puissant mouvement d'ensemble de notre classe ouvrière parviendra à stopper ce psychopate.Jacques Tourtaux  Par ailleurs, les militaires engagés dans ce secteur "chaud" appartiennent à des unités d'élite et il ne suffit pas d'avoir un entrainement très poussé pour s'en tirer. Sur le terrain, cela est bien différent lorsque la peur prend aux tripes mais, ça, Sarkozy n'en a cure, c'est un planqué, il a toujours été un planqué.En parlant d'unté d'élite, il n'est pas possible d'oublier cet incident lors d'une journée portes ouvertes dans le Sud-Ouest de la France ou un parachutiste, sous-officier chevronné a raffalé et blessé à l'arme automatique des civils. Les explications embarrassées des autorités militaires posent quetions.   En notre nom, l'armée française qui n'est plus à un génocide près (les rwandais suvivants en savent quelque chos), est affectée sur d'autres théâtres d'opérations extérieures. En sa qualité de président de l'UE, Sarkozy, le nouveau caniche numéro 1 de Bush qui vient de réintégrer la France dans l'OTAN, soutient l'agression militaire décidée par le fasciste géorgien Saakashvili contre l'Ossétie du Sud tuant des soldats russes qui avaient l'aval de l'ONU pour protéger ce secteur. La Russie a vivement réagi et c'est tant mieux. Même si celle-ci n'a plus rien de commun avec ce que fut l'ex-URSS, la Russie vient d'infliger un sacré camouflet au gendarme étasunien qui bient du même coup de s'apercevoir que la Russie venait de démontrer que les USA et toute les forces du mal de la Planète allaient devoir compter avec elle. Il n'est pas besoin d'être un pote à Poutine pour penser que l'hégémonie des Etats-Unis en a pris un sacré coup et c'est tant mieux.Par ailleurs, le Parti Communiste Unifié de Géorgie appelle la nation géorgienne à lutter contre le régime criminel de Saakashvili, à l'union en vue de la libération de la Géorgie du régime pro-fasciste de Saakashvili.