Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 07:56

Woinic a quiitté Bogny sur Meuse : vous pouvez voir, ci contre, la vidéo réalisée par Jean Pol Bois ou aussi aller lire le blog des Lenoir et Mernier/LCAB en cliquant ici. Tout cela se passe de commentaires !
Sur le blog des Lenoir et Mernier, on apprend aussi que la Maroquinerie des Ardennes (Hermès) refuse d'embaucher des jeunes ayant un CAP de maroquinerie. Cela suscite plein d'interrogations: l'entreprise préfère-t-elle avoir en permanence des personnes en cours de formation, des formations financées par l'Etat dans le cadre des dispositifs de l'ANPE de formation préalable à l'embauche, plutôt que d'embaucher des personnes déjà formées ? Sauf erreur de ma part, c'est le même dispositif qui a été utilisé par Ardennes Forge ! Triste conséquence du chômage massif de la vallée permettant aux entreprises de mettre en concurrence des demandeurs d'emploi avec des demandeurs d'emploi pour mieux les exploiter !
Ambiance lourde, toujours, avec à Nouzonville, les anciens salariés de l'entreprise Guilloteau, licenciés en 2004 et toujours en attente des indemnités octroyées par le jugement du 24 juillet 2006 du conseil de Prud’hommes de Charleville-Mézières. A ce sujet, Sylvain Dalla Rosa, conseiller régional, a écrit à Maître Brucelle :
"Cher Maître,
J’ai récemment rencontré les ex-salariés de l’entreprise Guilloteau à Nouzonville qui ont été licenciés en juillet 2004 en raison de la liquidation de leur société.
Par jugement du 24 juillet 2006, le conseil de Prud’hommes de Charleville-Mézières octroie à 18 salariés des indemnités au motif que les licenciements ont été effectués « sans cause réelle et sérieuse ». Cette créance est inscrite au passif de la société Guilloteau et le tribunal vous demande le versement aux salariés des sommes retenues. A ce jour, seuls les AGS ont effectués des versements ne couvrant pas la totalité des indemnités allouées.
A ce jour, les salariés qui n’ont pas perçu la totalité de leur indemnité subissent un préjudice conséquent. Après un licenciement dans des conditions douteuses, ils doivent aujourd’hui subir des délais pénalisant pour faire valoir leurs droits.
C’est pourquoi, il me semble indispensable que vous puissiez, dans les plus brefs délais, effectuer les versements dus aux salariés. Ce geste marquerait un sens de la justice sociale et correspondrait aux attentes de tous ceux qui expriment leur solidarité aux ex-salariés de l’entreprise Guilloteau. Au regard de la situation économique des Ardennes et alors que la société Outinord, dont Guilloteau était la filiale, réalise des bénéfices importants, le versement du solde de cette affaire serait de nature à apaiser un climat social déjà lourd. Pour notre département, qui a eu à subir, ces dernières années, les méfaits de nombre de patrons voyous, il serait indécent que ceux qui ont la charge de faire exécuter des décisions de justice en rajoutent.
Dans cette attente,
Veuillez agréer, Cher Maître, mes salutations distinguées
."

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires