Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 21:58
La rentrée scolaire 2008 avait déjà été péniblement marquée au collège George Sand de Revin par l'expulsion de la famille Isufi et de ses quatre enfants. Cette fois-ci, c'est sur la famille Bahimi et ses trois enfants que pèse la lourde menace d'une reconduite à la frontière. Le père s'est vu retiré à l'issu d'un imbroglio juridique sa nationalité française. Et c'est toute la famille qui se voit annoncé le 27 mai 2008 qu'elle doit partir.
Je viens d'écrire à la Préfète :
Madame la Préfète,
Permettez moi de vous solliciter à propos de la famille Bahimi de Revin.
Cette famille est sous la menace d'une reconduite à la frontière. Une telle mesure serait dramatique pour les enfants, vivant depuis plusieurs années en France, la plus jeune y est d'ailleurs née.
Le père avait eu une carte d'identité française qui lui a été retirée, ainsi que la plus jeune fille.
Ces enfants n'ont pas à faire les frais des difficultés administratives de leur père. Ils ont besoin de conserver la stabilité qu'ils ont trouvé, avec leur famille, à Revin.
J'ai été interpellée par de nombreux membres de l'équipe pédagogique du collège Georges Sand de Revin qui témoigne de la parfaite intégration de l'aînée et de l'excellente qualité de ses résultats scolaires. Cette jeune fille a besoin, pour continuer à s'épanouir, de ne pas avoir de rupture dans son parcours scolaire. Une reconduite à la frontière serait, pour la plus jeune, une expulsion vers un pays inconnu, puisqu'elle a toujours vécu en France.
Permettre à cette famille de rester à Revin serait aussi une reconnaissance des services rendus à la France par le grand père qui a été gravement blessé en combattant pour la libération de notre pays pendant la seconde guerre mondiale.
En vous remerciant d'accorder une carte de séjour à cette famille, je vous prie, Madame la Préfète, de recevoir mes salutations respectueuses.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires