Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 22:40

Même si des craintes existaient depuis le début, les nouvelles de la semaine sont atterrantes. Ardennes Forge est en difficulté.
Cela m'inspire deux remarques :
- la nécessité de mettre en place un contrôle des aides publiques aux entreprises données par le conseil général. Cela éviterait au conseiller général de Nouzonville de se sentir révolté aujourd'hui alors qu'à plusieurs reprises la sonnette d'alarme a été tirée sur ce qui se passait dans l'entreprise.
- L'urgence d'une législation rendant les donneurs d'ordre responsables des conséquences sociales de leurs actes même chez leurs sous traitants.
Valéo et Farinia doivent prendre leurs responsabilités.
Que les salariés d'Ardennes Forge soient assurés de mon soutien !

Au fait, l'action, cela sert : depuis l'occupation de la gare de Mohon par les ex Lenoir et Mernier samedi dernier, la préfecture se remue, alors qu'elle avait enterré le dossier !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

Des syndiqués CFDT qui rejettent le syndicat métaux félon. 07/06/2008 14:04

Oui l'action n'est pas inutile, et même si la préfecture préfére négocier avec un syndicat conciliant, craintif et inutile (CFDT Métaux), nous savons tous que c'est sur le terrain de l'action et dans la force des propositions que nous avancerons.