Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 16:20
L'AFPA,  Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes, créée dans une volonté de promotion sociale et de qualification professionnelle pour tous, est aujourd'hui riche de 60 ans d’expériences et de réussites. Les valeurs qu'elle porte, ne conviennent plus à un patronat qui veut faire de l'argent sur tout, même sur la formation !
D'ailleurs, ce refus de développer un service public national de la formation, apte à élever le niveau des qualifications et cette préférence pour des organismes privés de formation, plus soucieux de rentabilité que de qualité, est une des contradictions de notre société et de son mode de développement : l'élévation des connaissances de tous est la condition pour passer d'un développement économique quantitatif à un développement plus qualitatif, plus à même de répondre aux besoins de chacune et chacun dans leur diversité, tout en préservant l'avenir de notre planète.
Le gouvernement UMP n'ayant même pas le courage de ses opinions, il a trouvé une méthode bien particulière pour se débarasser de l'AFPA : la découper en petits morceaux. La loi de décentralisation de 2004 a transféré aux régions, à l'échéance du 1er janvier prochain, les formations que l'état subventionnait. Les services d'orientation de l'AFPA iraient à la nouvelle institution publique qui va naitre de la fusion de l'ANPE et des ASSEDIC et les locaux seraient mis en vente, avec des conséquences dramatiques pour la gratuité de l'hébergement des stagiaires, un des plus des formations de l'AFPA. Et non seulement le gouvernement UMP a refilé aux régions les formations que l'etat subventionnait précédemment, mais en plus il prétend obliger les régions à ne plus subventionner l'AFPA, mais à lui acheter des formations en la mettant en concurrence avec les organismes privés. Pour l'instant, la majorité des régions ont, comme la Champagne Ardenne, voté des délibérations prolongeant de deux ans les conventions transitoires Etat/Région/AFPA pour gagner du temps en continuant à financer l'AFPA sous le mode de la subvention, et ce, contre l'avis du ministre Lagarde, mais seules des modifications législatives pourront, à terme, reconnaître que la formation n'est pas une marchandise ! L'épreuve de force est engagée avec les tenants de la marchandisation de la formation et l'enjeu de l'AFPA dépasse largement le cadre de cette association nationale, mais concerne aussi tous les organismes publics de formation, les GRETA, les CFPPA, et les relations que les conseils régionaux ont avec tous ceux qui concourrent à la formation sans en faire un objet de profit et je pense là à de nombreuses structures associatives.
Devant cette casse annoncée de leur outil de travail, les salariés de l'AFPA se mobilisent et l'ensemble de leurs organisations syndicales les appellent à la grève le jeudi 29 mai et à aller manifester à Paris. Je participerai à cette manifestation, car, en tant qu'élue en charge de la formation professionnelle, il ne me paraît pas envisageable de laisser ces salariés monter seuls au créneau : c'est tout l'avenir de la formation professionnelle qui est en cause.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Formation Education
commenter cet article

commentaires