Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 01:47
C'est ce que je viens d'écrire à JP Bachy :
Monsieur le Président, cher ami,
Comme j'ai eu l'occasion de t'en entretenir brièvement aujourd’hui, la Préfecture des Ardennes a ourdi une machination visant à exclure les représentants des salariés de Lenoir et Mernier des discussions les concernant en faisant intervenir des responsables syndicaux de la Fédération des métaux CFDT, contre l'avis des salariés (Un texte signé par 95% des ex salariés de Lenoir et Mernier rejette cette intervention et confirme son soutien à une délégation conduite par C. Choquet).
Il ne me paraît pas envisageable que le Conseil Régional cautionne de tels agissements de la préfecture. Pour répondre aux besoins de reclassement de ces salariés, ce ne peut être qu'avec leurs représentants que les discussions peuvent avoir lieu si nous voulons que cela soit vraiment adapté aux circonstances. Une nouvelle réunion technique est prévue en préfecture. La participation du conseil régional me paraît devoir être conditionnée par la présence des représentants des salariés et non par des représentants proclamés par la préfecture, dont les salariés ne veulent pas !
S'il y a une place pour d'autres responsables syndicaux que ceux du syndicat des Lenoir et Mernier, cela pourrait être, comme cela a été le cas dans le cadre du conflit Thomé Génot, les responsables des Unions Départementales, et il est d'ailleurs étonnant que la préfecture ait changé sa conduite sur ce point, sauf à avoir volontairement décidé d'utiliser des responsables syndicaux connus pour leur mépris de la démocratie. Il paraît effectivement beaucoup plus logique de discuter avec des responsables départementaux de questions ayant leurs particularités locales qu'avec des responsables venus de Paris ! En particulier, ce sont des représentants des UD qui siègent au comité de pilotage du Contrat de Transition Professionnelle et non ceux de la fédération des métaux. Mon but, en proposant la réintroduction des UD dans la négociation n'est bien évidemment pas de m'immiscer dans la vie interne des syndicats, mais simplement d'arriver rapidement à une négociation respectant la volonté des intéressés.
Bien cordialement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

Réjane 22/04/2008 08:53

C'est ce qu'on appelle respecter les syndicalistes de terrain , ceux qui sont sur le terrain  , pas des bureaucrates venant de Paris et qui ne travaillent plus depuis très longtempsIl serait interressant de connaitre la position de l'U D