Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 15:10
undefined

Premier succès pour les salariés de Lenoir et Mernier et LCAB : une table ronde aura lieu demain. La gravité de la situation de leur entreprise, témoin de la gravité de la situation économique du département est enfin prise en compte par l'ensemble des pouvoirs publics. Le déficit du commerce international français ne se corrigera pas en liquidant des entreprises comme Lenoir et Mernier et LCAB et le conseiller de N. Sarkozy, candidat à la présidence de la communauté d'agglomération de Charleville Mézières, B. Ravignon devrait s'intéresser à cette question : le développement économique ne peut être fractionné entre Charleville et Bogny sur Meuse !
Tout doit être fait pour une reprise de l'activité. Avec l'
aide du Conseil Régional, le projet de SCOP sur les sites de Jayot et LCAB est en bonne voie. Il pourrait également bénéficier d'une aide de la fondation MACIF dont j'ai vu une responsable mardi.
Mais cela ne doit pas occulter le devenir du reste de l'entreprise : la table ronde doit servir à mettre en synergie tous ceux qui peuvent favoriser la reprise de l'activité. La mission Arcelor doit démontrer son efficacité par sa participation active à ce dossier. Les partenaires doivent conjuguer leur capacité d'expertise pour vérifier la crédibilité des projets de reprise et éviter toute nouvelle malversation au détriment des salariés de l'entreprise et de l'économie ardennaise.
Et si des salariés devaient rester sur le carreau, ce ne peut être aux collectivités territoriales de répondre à la légitime revendication des salariés d'une indemnité supralégale de 50 000€, revendication légitime au regard de ce qui se passe dans de grands groupes (Vistéon, Delphi). Ce serait une nouvelle fois appauvrir notre département et notre région en faisant payer aux contribuables les conséquences des agissements d'un patron voyou. Pour ma part, je veillerai à ce que le conseil régional mette en oeuvre toutes les mesures facilitant le reclassement des salariés licenciés comme cela a été décidé dans le nouveau dispositif MUTAREV, mais l'indemnisation du préjudice moral relève de la solidarité patronale : Lenoir et Mernier est adhérent de l'UIMM. A l'UIMM d'assumer les conséquences des actes de ses membres ! Il serait également intéressant qu'au cours de la table ronde la préfète puisse dire à quoi ont été utilisés les 2,56 millions d'euros attribués par le fond européen d'ajustement à la mondialisation à la suite de l'affaire Thomé Génot.
Lenoir et Mernier ne doit pas devenir un second Thomé Génot et tout doit être fait pour préserver tous les emplois, mais si l'UIMM et le MEDEF n'y mettent pas du leur, je suis prête à accompagner les salariés de Lenoir et Mernier « brûler du pneu » devant le MEDEF !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires