Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 13:17
undefinedPour le ministère de la santé, il n'y aurait pas eu de médecins grévistes le 17 janvier. Facile quand l'information donnée aux directions d'hôpitaux  c'est qu'il n'y a plus de grève, et donc pas de recensement à faire !
Jeudi, je devais assurer la permanence anesthésique à la maternité à partir de 16 h. J'ai été assignée à partir de 18 h 30. J'attends encore l'information officielle sur qui assurait cette permanence entre 16 h et 18 h 30, même si bien évidemment, cela avait été réglé en interne dans le service.
Mais officiellement, il ne devait pas y avoir de grévistes !
Refus de connaître : le ministère refuse aussi de soutenir l'enquête SESMAT, enquête "Santé et satisfaction des médecins au travail" qui montre que 15,7% des praticiens hospitaliers se sentent en état d'épuisement professionnel, selon des résultats d'étape présentés mercredi.  Pour en savoir plus sur cette enquète, vous pouvez cliquez ici.
Inutile de dire que tous les ingrédients sont réunis  pour que  les médecins participent massivement à la journée d'action de la fonction publique du 24 janvier. D'ailleurs, le SNPHAR (le syndicat national des praticiens hospitaliers  anesthésistes réanimateurs), qui s'était satisfait de l'accord au rabais  sur les Comptes Epargne Temps, rejoint le SMARNU (l'autre syndicat de médecins anesthésistes réanimateurs du secteur public) et les syndicats d'urgentistes dans cet appel à la grève le 24 janvier : le SNPHAR entend ainsi dénoncer la dérive actuelle vers des notions de rentabilité contraire à l'esprit et aux missions du service public : la T2A à 100% ne va qu'accélérer cette dérive, et va conduire de manière rampante à une privatisation de la santé. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article

commentaires